http://www.socofe.be/uploads/images/backgrounds/bg_plug_at_sea.jpg
Socofe

PLUG AT SEA (LIQUIDÉE)

Créée à la demande d’ELIA, la société PLUG AT SEA réunissait onze acteurs de l’éolien offshore. Elle a été fondée pour avancer de façon efficace et coordonnée sur la création d’un réseau commun interconnectant les parcs éoliens offshore belges et le réseau électrique terrestre. En stand-by depuis 2015, PLUG AT SEA a été liquidée en 2017.

  • Après l'attribution de toutes les concessions domaniales en Mer du Nord, le prochain enjeu pour les parcs éoliens offshore était de disposer de la connexion au réseau électrique terrestre ELIA dans les meilleurs délais.
  • Pour des raisons d'efficacité, les concessionnaires des parcs ont ainsi réfléchi, seuls puis avec ELIA, à la pertinence de créer un réseau commun.
  • Fin 2012, à la demande d'ELIA, onze acteurs de l'éolien offshore ont créé la société PLUG AT SEA : Z-KRACHT, ASPIRAVI, PARKWIND, DHAM, SOCOFE, SRIW ENVIRONNEMENT, PMV, ELECTRAWINDS, BEFIN, RENT A PORT et RENT A PORT ENERGY.
  • PLUG AT SEA constituait ainsi un interlocuteur unique face à ELIA pour avancer de façon coordonnée sur le dossier d’un futur réseau maillé en Mer du Nord.

Un concept en évolution

  • Le concept de réseau maillé a évolué dans le temps et a revêtu différentes formes en fonction des diverses réflexions et études : Stop Contact Op Zee, Belgian Offshore Grid (BOG), Shared Connexion…
  • Depuis 2014, les réflexions conjointes de PLUG AT SEA et d’ELIA ont abouti à l’étude d’un raccordement dont le principal objectif est de rassembler la capacité électrique en un point en mer et de transporter l’énergie produite en mer de façon efficace et plus respectueuse des fonds marins vers les différents centres de production et de consommation, et ce via des infrastructures à courant continu en mer.
  • Aujourd’hui, ELIA construit le réseau modulaire offshore (MOG).
  • Cette nouvelle orientation a entrainé la mise en stand-by du rôle de PLUG AT SEA depuis 2015, puis la liquidation définitive de la société en décembre 2017 puisque celle-ci n’avait plus sa raison d’être.